Thursday, December 08, 2011

Assemblée générale des actionnaires de Traction-brabant : exercice 2009

9 comments:

Anonymous said...

Y a du mystère dans l'air mais, à priori, pas gand chose dans le verre...On dirait encore un truc de poétes.

Fabrice

Anonymous said...

quand Traction Brabant prend l'eau les poètes quittent le navire.

Fabrice

Anonymous said...

Ils sont brillants les actionnaires!

Serge said...

C'est donc cela ! T-B n'est pas une association mais une société anonyme!
Au vu de la photo on peut dire en tout cas que ses actionnaires sont transparents.

Anonymous said...

Un Grecque découvre ce qu'il reste de son salaire après que l'Union Européenne a frappé.
En France ce n'est pas le bouclier d'Achille qui protège les pauvres. N'oublions pas qu'Achille est le fils de Pélée et qu'on va tous l'être bientôt –sauf Traction-Brabant qui tient bon parce que la poésie ne se sauve pas avec des euros; on sait aussi, depuis Rimbaud que:
"Il y a enfin, quand l'on a faim et soif, quelqu'un qui vous chasse."

Fabrice

Anonymous said...

Il arrive que les textes du poète arrivent moins vite que l'échec du poète.
Pas les provisions de textes qui manquent, ni les chèques sans provision.

Fabrice (toujours l'abruti de service:sur les blogs comme dans la vie je me demande vraiment ce que je fais là mais bon tant qu'il y a de la vie il y a du désespoir)

Anonymous said...

l'action monte...J'aperçois une aile du jet...

Fabrice

Anonymous said...

le fond change...Voilà une fortune beaucoup plus discrète qu'un jet – et à mon sens de bien meilleur goût!
Il me semble reconnaître un Claude Gelée et quelque chose de l'Ecole du Nord…

Fabrice

Anonymous said...

Patrice,

T’es drôlement bien installé ! A part la télé et le téléphone, qui sont de trop ( à mon mauvais goût) je m’assoirais (du verbe passer une soirée) bien là pour réfléchir longuement à l’avenir de la poésie.

Fabrice

Blog Archive

About Me

My photo
Poézine ou pour parler comme les gens bien "revue poétique et littéraire" et toutes petites petites éditions, comme le format des bouquins